Et si on adoptait la pensée chinoise de l’innovation?