« La révolution positive » est en marche