Smart City : l’heure de l’hyper-proximité